Pourquoi faire des eaux detox ? – Choisir une vie saine

Pourquoi faire des eaux detox ?

par | Fév 6, 2019 | Hygiène de vie | 90 commentaires

 

    La période d’hiver entraîne très souvent l’accumulation des toxines : repas de fête, moins d’activités physiques à cause de la météo, etc… Et la fatigue s’installe, on a moins d’énergie et l’on prend du poids. Le remède à tout cela est une hydratation suffisante et le maintien de l’activité physique.

Chacun d’entre vous à remarqué depuis plusieurs années, l’arrivée des eaux aromatisées dans les supermarchés. Ces distributeurs mettent en avant les bienfaits de ces eaux pour le corps : plus de vitalité, des vitamines et bien d’autres.

Elles sont généralement aromatisées aux fruits comme la fraise ou le citron.

Malheureusement, nous sommes loin des promesses marketing concernant les apports « nutritionnels » de ces produits qui sont finalement peu naturels. Ils sont principalement bourrés d’arômes artificiels, de sucres, d’édulcorants, etc… Responsables de la toxicité du corps et du surpoids.

L’hydratation quotidienne est indispensable.

L’être humain ne peut survivre que 3 jours sans hydratation (contre 14 jours sans manger). Mon expérience d’éducateur sportif m’a appris que très peu d’adultes s’hydratent correctement pour le bon fonctionnement du corps, même lorsqu’une activité physique régulière est pratiquée.

Cet article vous apprendra les besoins du corps en hydratation, ainsi que toutes les étapes pour créer vos propres produits et des conseils pour éviter les erreurs.

A vous de jouer, choisissez une direction saine.

Pourquoi je dois m’hydrater ?

    Au-delà de notre survie, l’hydratation permet le bon fonctionnement du corps au quotidien.

L’eau est notre « huile de moteur », qui permet d’éviter les douleurs comme les tendinites ou les courbatures qui signalent une accumulation de déchets dans l’organisme. (Ces inflammations sont souvent amplifiées lors de la pratique d’une activité physique régulière)

Une hydratation suffisante pour un adulte est de 2,5 litres chaque jour, dont 1 litre qui est déjà apporté par l’alimentation. Elle permet l’évacuation des déchets par les urines, d’avoir une peau plus souple, accélère le renouvellement du sang et vous donne une meilleure thermorégulation.

Le corps étant en éternelle vieillissement, il traitera moins efficacement les déchets au fil du temps et accumulera des toxines non traitées.

 Eau de ville ou eau en bouteille ?

Il existe plusieurs types d’eau que l’on peut utiliser, qui ont des apports différents.

Il faut utiliser de l’eau en bouteille pour sa qualité mais attention à ne pas utiliser les eaux riches en sodium, ce qui altérerai le goût. Il faut varier les eaux utilisées pour éviter les carences.

(Je vous proposerai un article complet sur les eaux un peu plus tard, ce n’est pas le centre du sujet.)

La détox, c’est quoi ?

    Le but d’une « Détox » est de nettoyer le corps en évacuant les toxines, qui sont notamment stockées dans les graisses (lorsque le corps n’a pas le temps ni l’énergie pour les traiter).

D’autre part, des substances toxiques sont contenues dans les aliments (métaux lourd, conservateurs, etc…) et dans l’environnement.

Il est donc important de limiter ces intoxications et permettre au corps de faire son nettoyage en temps et en heure pour éviter le stockage.

Pour cela nous devons utiliser des produits frais non transformés (comme les produits pré cuisinés à réchauffer), nettoyer nos ingrédients avant de les consommer, apporter des vitamines et des minéraux avec des produits issus de l’agriculture biologique afin de faciliter le travail du foie.

Le foie : notre usine à déchets

(Le déchet est la partie du produit qui est ingéré et évacué car ils n’ont aucun apports nutritionnels pour le corps).

Le foie stocke les déchets et prépare l’évacuation par les urines mais il est ralenti lorsqu’il est intoxiqué depuis plusieurs années. C’est à dire que nous apportons tellement de déchets qu’il ne peut pas les traiter. Les déchets sont donc stockés en attendant d’être traités.

Comment mettre en place sa détox ?

    Bien que nécessaire pour éviter le stockage, il faut limiter les aliments gras, salés et sucrés. Le corps ne doit pas être privé de matière grasse ou de sel mais cela a pour effet de réduire la quantité de traitement de déchets. (Donc le travail du corps)

Il faut modifier son régime alimentaire en supprimant les produits transformés qui ont peu d’apports nutritionnels et qui sont toxiques pour le corps. C’est le moment d’acheter des produits frais et de cuisiner avec peu de matières grasses.

Pour finir, vous devez augmenter la consommation de produits antioxydants (Omega 3 et Omega 6 issus de produits végétaux, Omega 3 issus des animaux), sans pour autant négliger les protéines d’origine animales, les lipides, ou les glucides qui sont nécessaire au corps.

Quels sont les bienfaits

Cette version de l’eau est Vitaminée et plus saine car nous savons d’où viennent les produits qui la compose. Cela permet un meilleur fonctionnement du foie, des intestins, des reins, des poumons, du système lymphatique et de la peau.

Le but est d’apporter au corps des antioxydants pour nettoyer et des vitamines pour avoir plus de vitalité. Certains de ces apports ne sont pas tous hydrosolubles (qui se diluent dans l’eau). Il faut noter que certains sont liposolubles et doivent être mélangés à un corps gras, du miel ou des huiles pour être assimilées. (Comme la vitamine A, D et E)

Ces eaux détox permettent de se débarrasser des pollutions internes (toxines) et externes (produits toxiques) tout en dynamisant le corps avec des vitamines.

Quels produits sont antioxydants ?

Vous pouvez consommer sans modération les légumes secs (haricots secs, lentilles), les céréales complètes, les fruits séchés comme les figues, les oléagineux (amandes, noisettes) qui sont riches en fibres.

Vous trouverez également ces atouts dans les aliments que vous connaissez :

  • FIBRES : artichaut, salsifis, cerfeuil, céleri, champignons, choux, haricots verts.
  • FIBRES PREBIOTIQUES (dont antiseptique interne) – ail, cœur d’artichauts, bananes, poireaux.
  • ENZYMES : Jus de fruits fraîchement pressés, noix, gingembre, avocats, mangues,papaye. CHLOROPHYLLE : Epinards, pissenlits, brocolis, cresson, kiwi, thé vert.
  • GLUTATHION : Asperges, épinards crus, fraises.
  • POLYPHENOLS : Agrumes, chocolat noir, thé, vin rouge, navet, choux de Bruxelle, oignons.

Et bien d’autres…

Les huiles essentiels pourront booster votre détox.

un article détaillé sur la détoxification du corps pourra être proposé.

Quels produits je dois choisir ?

    Comme pour la mixologie pour la conception des cocktails, l’association des ingrédients peut être compliqué dans un premier temps pour obtenir un produit équilibré et agréable à consommer.

 Je vous proposerai des cocktails vitaminés régulièrement pour vous aider et vous permettre de réaliser vos propres créations.

    J’utilise principalement des agrumes ou des fruits rouges associés de herbes médicinales comme la fraise et le basilic. Il possible d’améliorer le mélange avec une épice. Vous pouvez appliquer la même méthode avec certains légumes.

La qualité des produits est très importante. Les produits doivent être mûrs et de saison. Il est également important d’utiliser des produits locaux issus de l’agriculture biologique (contrôle des pesticides, meilleurs apports nutritionnels) et cultivés en France car les normes sont plus exigeantes.

Ces produits auront plus de bienfaits et plus de goût. Vous pouvez également acheter des ingrédients surgelés à l’occasion.

C’est la saison des myrtilles ?

    Vous êtes un peu perdu concernant les fruits et légumes selon la saison ?

Je vous ai concocté un petit mémo pour vous aider à planifier l’achat de vos ingrédients. 

Vous recevez le lien de téléchargement par mail après votre inscription.

Comment préparer cet elixir ?

    Nous avons sélectionné nos ingrédients de qualité, il est temps de les préparer.

Il ne faut pas peler les agrumes et les légumes mais il faut retirer les membranes blanches, principalement présentes dans les agrumes et les fruits à graines.

Vous devez ensuite les couper en petits morceaux pour profiter d’un maximum de saveurs et suffisamment gros pour éviter qu’ils se décomposent.

Les fruits de petite taille comme les baies doivent être écrasés à l’aide d’un pilon.

    Pour la macération, vous pouvez utiliser un grand récipient en verre qui pourra accueillir 1 litre d’eau et les ingrédients. La macération peut durer 1 heure ou toute une nuit selon l’intensité souhaitée.

Une fois que le mélange est arrivé à la maturité désirée, il suffit de le filtrer et le conserver dans un pichet en verre ou en plastique alimentaire.

Vous pouvez également vous procurer une carafe à infuser ou une gourde à infuser pour une solution mobile disponible dans la boutique.

 Attention

Le mélange se conserve 24 heures au maximum. La dégradation des ingrédients provoquera de l’amertume.

Quand est-ce que je dois en boire ?

    Ces préparations sont riches en vitamines et minéraux, je vous conseille de commencer les cures lors des périodes de fatigue hivernale. Ce cocktail sain et survitaminé peut être consommé tout au long de l’année. (Tous les 3 mois au minimum)

Nous choisissons la provenance des ingrédients ce qui en fait un produit naturel de qualité, celui-ci peut remplacer les cures dans les pharmacies. (Comme les vitamines)

Il est déconseillé de boire pendant les repas pour faciliter la digestion.

Comme il s’agit de grandes quantités de liquide, je vous conseille de les consommer à distance des repas.

Quelques astuces avant de commencer …

    Le citron est antioxydant et une source de vitamines C, il lutte contre dommages causés par les radicaux libres (ce qui accélère le vieillissement ou ce qui nous rend malade).

Il permet de limiter les risques de maladies cardiovasculaires ; il permet également une plus longue conservation des ingrédients.

Il est le plus riche des agrumes en acide citrique ce qui améliore la production d’énergie et réduit les risques de calculs rénaux.

Le jus de citron doit être consommé chaque jour pour notamment aider à la digestion et à l’amincissement, il permet également d’avoir une peau éclatante. Je vous conseille de l’intégrer dans chaque préparation.

    L’amertume augmentera avec le temps de macération.

Vous pouvez contrebalancer l’amertume avec de l’acidité (citron, etc.) ou du sucre naturel (fruits rouges, fruits bien mûrs, raisins secs).

Restez vigilant quant au choix de vos ingrédients. Il faut éviter de multiplier les ingrédients amers comme le thé vert.

    Les feuilles de thé peuvent-être utilisée mais pas directement dans l’eau.

Il est possible d’insérer une ou plusieurs boules à thé pour faciliter la consommation et le filtrage.

Il faut rester vigilant quant à l’utilisation des feuilles de thé car elle apportent de l’amertume.

 

    Les épices dites « entières » comme les gousses de vanille ne doivent pas être utilisées. Vous devez les fendre dans le sens de la longueur pour en extraire le cœur.

L’utilisation des autres épices comme les bâtons de cannelle ne sont pas recommandés car l’arôme n’est pas intense.

Il faut utiliser une râpe pour obtenir de fraîches senteurs ou saupoudrer des produits en poudre que vous trouverez dans le commerce.

    Les légumes apportent également leurs richesses mais certains leurs parfums sont difficiles à associer.

Le chou et le brocolis ont un goût agréable mais leur intensité risque d’étouffer le mélange.

    Vous pouvez intégrer des oléagineux comme les amandes mais il est nécessaire de retirer la peau qui apportera de l’amertume au mélange.

Pour cela, il suffit de les tremper dans un récipient d’eau pendant quelques minutes et de retirer la peau.

    Certains ingrédients comme la pastèque qui ont peu de goût lorsqu’on les consomme, peuvent être rapidement étouffés lors de la macération.

Vous devez relever ces ingrédients à l’aide d’épices ou de sucre naturels, qui sera un exhausteur de goût.

Vous ferez certainement des erreurs d’association au départ mais rapidement vous saurez évaluer le temps d’infusion selon les ingrédients que vous aurez utilisé.

En conclusion

  • L’hydratation n’est pas encore rentrée dans nos habitudes et elle est responsable de plusieurs troubles rependus.
  • Il ne faut pas négliger le choix des ingrédients pour en faire un produit de qualité.
  • Il faut bien réfléchir aux différents types de produits utilisés (acides, sucrés, amers) pour éviter les déséquilibres et l’amertume.